Auteur, traducteur, critique littéraire

Home / Actualités

« Five Apperceptions » par John Taylor, en italien, sur le site L’ombre delle parole

« Cinq aperceptions », extraites du livre The Presence of Things Past, ont paru en italien (traduction Marco Morello) sur le site L’ombre delle parole. Ces cinq textes sont préfacés par un introduction écrite par Taylor lui-même. Voici la version originale anglaise de ce texte, non reproduite sur le site italien: My “Apperceptions” In the early 1980s, […]

Read More

Hommage de John Taylor à Philippe Jaccottet sur le site Poezibao

John Taylor a écrit cet hommage à Philippe Jaccottet pour le site Poezibao: Aux fleurs des champs « Approchées, même pas dans la réalité de telle journée de mars, rien que dans la rêverie, [les pivoines] vous précèdent, elles poussent des portes de feuilles, de presque invisibles barrières. . » (« Les pivoines », Après […]

Read More

Extraits de la série « Fault Lines », de John Taylor, dans la revue Cholla Needles

Des extraits de la longue série poétique « Fault Lines », de John Taylor, paraissent dans le numéro de mars 2021 de la revue américaine Cholla Needles. Voici le poème d’ouverture: sometimes just a line a crack beneath the vineyard   the backyard the playground   on the map   behind your eyes

Read More

neuf poèmes de Veroniki Dalakoura, traduits par John Taylor / The Fortnightly Review

Neuf poèmes de la poétesse grecque Veroniki Dalakoura, traduits par John Taylor, paraissent dans The Fortnightly Review. Voici l’un des poèmes: For That Love WHAT a pity for that love it tiptoed into the sea as evil pimples were growing from the healing armada and snatching away the sign of a laughable good. Stand outside the […]

Read More

Six poèmes de Veroniki Dalakoura, traduits par John Taylor / Eurolitkrant

Six poèmes de la poétesse grecque Veroniki Dalakoura, traduits par John Taylor, paraissent dans la revue Eurolitkrant: Six Poems from 26 Poems   Translated from the Greek by John Taylor     . . . And the Catastrophe   Don’t leave me alone, please don’t leave me   In beloved hell   This earth lies under […]

Read More

Textes de Franca Mancinelli, traduits par John Taylor, dans la revue Cholla Needles

Le numéro de février 2021 de la revue américaine  Cholla Needles consacre plusieurs pages aux textes de Franca Mancinelli:  « A Possible Form of Life », « Fragments for a Dedication » et « On the Edges of the Desert: A Thin Fence of Reeds ». Traduction John Taylor.

Read More

article sur « At an Hour’s Sleep from Here », traduit par John Taylor / Eurolitkrant

Mattia Caponi a consacré sur le site Eurolitkrant un article eu recueil At an Hour’s Sleep from Here (The Bitter Oleander Press) de Franca Mancinelli, livre traduit par John Taylor: At an Hour’s Sleep from Here is the translation of Franca Mancinelli’s A un’ora di sonno da qui (2018), which consists of her first two poetry volumes, Mala kruna (2007) […]

Read More

« Fragments of Closeness », de John Taylor / Eurolitkrant

La série poétique « Fragments of Closeness » de John Taylor publiée sur le site Eurolitkrant: Fragments of Closeness By John Taylor John Taylor PROFILE     Fragments of Closeness     to touch touch   if you could   the gap the search for a stopgap   a plank   long ago elsewhere   again something separates […]

Read More

« Patches of Sunlight, or of Shadow », traduit par John Taylor / Seagull Books

Seagull Books vient de publier la traduction américaine, par John Taylor, du livre de Philippe Jaccottet Taches de soleil, ou d’ombre, sous le titre Patches of Sunlight, or of Shadow: Safeguarded Notes 1952-2005. Le livre est diffusé par University of Chicago Press. Philippe Jaccottet’s newest work follows in some ways the approach of Seedtime, his recent two-volume collection of […]

Read More

Trois nouvelles de John Taylor en italien / The Presence of Things Past / Il Giornalaccio

Trois nouvelles de John Taylor tirées de The Presence of Things Past (Red Hen Press) paraissent en italien dans Il Giornalaccio. La traduction en est de Marco Morello: L’OSPITE  D’ONORE 2021 DE “IL GIORNALACCIO” E’ JOHN TAYLOR Amici d’infanzia (Traduzione di Marco Morello) Il mio primo morto fu Bud, il padre di Nancy. Era un […]

Read More

Suivez mes dernières actualités sur

>> <<